Interview de Philippe COY (Président de la confédération nationale des buralistes) - Visioscreen Interview de Philippe COY (Président de la confédération nationale des buralistes) - Visioscreen

Interview de Philippe COY (Président de la confédération nationale des buralistes)

Visioscreen, une réponse adaptée à la transformation digitale de la communication des buralistes.
Interview de Philippe COY (Président de la confédération nationale des buralistes)
Interview de Philippe COY (Président de la confédération nationale des buralistes)

Pourquoi vous être équipé d’un système d’affichage dynamique ?

J’ai choisi la société Visioscreen pour m’équiper début 2021, principalement pour clarifier la visibilité de ma vitrine, pour plus de modernité et pour une meilleure efficacité de la diffusion des messages.

Je souhaitais valoriser ma communication dans le cadre de la transformation de mon point de vente et mettre en avant les services et les produits importants ou nouveaux.

Ou votre écran est-il disposé et quel type de communication diffusez-vous ?

L’écran est disposé dans la vitrine et diffuse les horaires d’ouverture du point de vente, les mesures sanitaires, et les principales promotions ou services que nous souhaitons mettre en avant.

Il permet également de porter une actualité locale sur les principaux évènement sportifs, d’information, ou encore sur la météo.

Je pense que notre réseau doit mieux exploiter ses vitrines pour attirer le regard, afin que les clients puissent être attirés par des offres pertinentes et séduisantes.

Interview de Philippe COY (Président de la confédération nationale des buralistes)
Interview de Philippe COY (Président de la confédération nationale des buralistes)

Le métier des buralistes est en mutation, quel rôle l’affichage dynamique peut-il jouer dans la transformation de votre métier ?

La plupart des commerces de proximité se sont déjà positionnés sur ce support de communication et il est indispensable que notre réseau suive également cette tendance.

La modernité de ce média s’inscrit parfaitement dans la philosophie de la transformation comme un vecteur efficace de communication, sur l’évolution de notre métier.

L’affichage dynamique est un des marqueurs de l’évolution de la devanture de nos commerces et contribue à l’image de modernité que l’on souhaite donner à notre réseau.

Avant de rencontrer Visioscreen et ses solutions, l’affichage dynamique avait été déjà inscrit au plan de transformation comme matériel éligible.

Ce matériel a été intégré au schéma de transformation du réseau, car il permet d’obtenir un flux d’information important sur un faible espace, par rapport à la communication papier qui encombrait nos vitrines.

En quoi la solution Visioscreen vous a-t-elle séduit ?

Visioscreen est un partenaire qui a découvert notre univers il y a deux ans et nous avons construit ensemble une offre adaptée qui apporte les bonnes réponses à notre réseau.

Les buralistes ne sont pas toujours à l’aise avec l’informatique ou avec la création de messages de communication et nous avions besoin d’un outil simple et accessible avec des connaissances très basics.

Les médiathèques conçues spécialement pour notre profession et la communication numérique de nombreux fournisseurs disponible sur le logiciel, permettent de s’approprier l’outils simplement, pour un pilotage autonome.

Quant au service d’assistance à la création des messages que Visioscreen met à disposition, il permet de mettre en œuvre nos demandes spécifiques quasiment instantanément.

Je trouve pertinent que tout le réseau puisse profiter des créations des autres collègues, grâce à une base communautaire, qui a été créé pour faire profiter des idées ou des réalisations de chaque utilisateur.

Quels bénéfices retirez-vous de votre investissement ?

C’est un vecteur de communication que nous n’avions pas jusqu’à présent et même si son retour est difficilement quantifiable, je suis certain qu’il améliore très favorablement l’image du point de vente.

Il permet de faire connaitre les services et les produits que nous souhaitons développer et je pense qu’il contribue à notre croissance économique.

Cet écran a permis d’aérer notre vitrine et de faire disparaitre les affiches ou stickers qui créait un rempart entre l’intérieur et l’extérieur et pouvaient avoir un impact négatif pour la sécurité ou pour la visibilité de la surface de vente.

Interview de Philippe COY (Président de la confédération nationale des buralistes)
Interview de Philippe COY (Président de la confédération nationale des buralistes)

Que pensez-vous du service proposé et de l’équipe Visioscreen ?

Les services d’assistance à la création proposés par Visioscreen sont un vrai facteur de succès dans l’accompagnement à moderniser la communication des buralistes.

Visioscreen a su écouter notre besoin et apporter les réponses adéquates en automatisant et en prenant en charge la gestion ou l’assistance à notre communication digitale.

C’est une assurance pour notre investissement de savoir que l’on profite à tous moments de l’expertise, des conseils et de l’accompagnement de Visioscreen.

Encouragez-vous vos confrères buralistes à investir sur ce nouveau mode de communication ?

Oui, je les encourage vivement à s’orienter vers ce type d’outils pour remplacer l’obsolescences des visuelles papiers qui encombrent trop souvent nos vitrines.

C’est aujourd’hui un facteur nécessaire pour aérer nos vitrines et améliorer la visibilité et la qualité de notre communication.

Recommanderiez-vous Visioscreen auprès des buralistes et pourquoi ?

Oui, car Visioscreen est un des premiers acteurs à nous avoir fait confiance et avoir su répondre aux besoins que notre réseau exprimait au niveau national, comme en région et en proposant des solutions au cas par cas.

Je pense que cette dimension d’appropriation par Visioscreen du sujet national du message de notre métier, de ses obligations et de savoir en même temps accompagner l’individualité de chaque buraliste est précieuse.

Il faut que Visioscreen continue de créer l’évènement et la surprise comme elle a su le faire par exemple dans le cadre de son partenariat avec la FDJ et je l’encourage à continuer dans la mise en place d’autres fonctionnalités similaires.

C’était un veux pieux d’arriver à trouver la bonne solution pour la transformation digitale de notre communication et je pense que Visioscreen en est une des réponse.

Propos recueillis auprès de Philippe COY (Président de la confédération nationale des buralistes)

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email